• Le plus important concernant le stockage du vin est la stabilité de la température. les grandes variations de température durant la journée peuvent être néfaste pour le vin.
  • Sur la contre étiquette de la plupart de nos produits vous trouverez des informations sur la température de service, l'accord met et vin et la durée de garde conseillé pour nos produits. Tous nos vins sont mis en vente après un temps de bouteille optimal mais ils gagnent en qualité pour la plus part après une année ou deux ans de bouteilles.
  • En cas de goût de bouchon, n'hésitez pas à ramener les bouteilles à la cave, nous vous les échangeons et cela nous renseigne sur la qualité des bouchons que nous utilisons.
  • Il ne faut jamais secouer une bouteille de vin qui a quelques années. Un dépôt peut se former au fond de la bouteille. Il est préférable de décanter ces vins.
  • Il existe des cépages qui ont plusieurs noms. Le Pinot Gris est appelé la Malvoisie, le Païen devient Heïda dans la partie germanique de la Suisse mais porte aussi le nom de Savagnin Blanc et la Marsanne est souvent appelé Ermitage.
  • Le Fendant et le Johannisberg vieillissent très bien contrairement aux idées reçues.
  • L'Humagne Rouge du Valais n'est autre que le Cornalin de la Vallée d'Aoste. Le Cornalin du Valais était lui, appelé Rouge du Pays avant 1970.
  • Il ne faut pas hésiter à ouvrir une bouteille de vin une à deux heures à l'avance à l’exception des vins pétillants et mousseux, pour que le vin exprime son plein potentiel.
  • D'abord les blancs et ensuite les rouges! Oui mais... Après avoir déguster le Cornalin de la Sarvaz et la Cuvée d'Adrien, pourquoi ne pas redonner un coup de fouet à vos papilles fatiguées avec une Petite Arvine Les Follatères bien frais ou un brut Valérie Signature? À essayer absolument!
  • Pour faire vieillir vos crus préférés, privilégiez les grands formats tel que le magnum (1.5l) ou le jéroboam (3l) voir même Mathusalem (6l).